En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Bjorg
Accueil / Les bonnes idées / Tous nos dossiers / Comment combler un petit creux sainement ?

Comment combler un petit creux sainement ?

Manger mieux

Les petits creux font partie de notre quotidien et quand le désir de manger approche, il est souvent difficile de se contrôler ! Il est vrai qu'allier une vie de famille rythmée, des obligations professionnelles stressantes et une activité sportive régulière dans un contexte où productivité, perfectionnement et gain de temps sont les maîtres mots, ça n’est pas de tout repos ! Et très souvent, c’est notre alimentation qui en pâtit. Alors, on mange de tout à n’importe quel moment et pas toujours pour les bonnes raisons…
Pour en savoir plus sur la bonne manière de gérer nos fringales quotidiennes, nous avons rencontré le docteur Hubulé, médecin du travail, qui nous aide à mieux comprendre et mieux gérer ces situations.

Posez-vous la question :
Ai-je faim ou ai-je envie de manger ?

Pour mieux maîtriser son alimentation, il est essentiel de comprendre ses habitudes alimentaires.
Commencez par vous interroger lorsque vous vous dîtes : « J’ai faim !» Est-ce vraiment de la faim, à savoir une sensation physiologique répondant à un besoin d’énergie de l’organisme ; ou se pourrait-il qu’il s’agisse d’un désir davantage psychologique pour combattre le stress, combler un vide, passer l’ennui, repousser une tâche désagréable, faire une pause, se motiver, voire même, se récompenser ?
Si tel est le cas, ne l’ignorez pas, ne vous frustrez pas ! Mais agissez en pleine conscience ! Dès lors que vous savez qu’il s’agit d’un petit plaisir que vous vous octroyez et non d’un besoin nutritionnel, choisissez des solutions adaptées !

Privilégier des solutions liquides est un bon compromis !

« Boire quelque chose » est une action qui s’inscrit dans le temps. Elle vous permettra de réfléchir, de vous poser, de vous calmer et de satisfaire cette envie de « consommer » quelque chose. Choisissez de préférence des boissons peu ou pas caloriques, ainsi elles ne se répercuteront ni sur vos hanches ni sur la balance !

Certaines boissons végétales constituent une bonne alternative : les boissons au chanvre, par exemple, sont très nutritives, peu caloriques et gourmandes. Pratique quand vous êtes au bureau et que vous n’avez pas le temps de vous préparer un délicieux smoothie de fruits de saison.

Les thés et tisanes sont également des boissons vers lesquelles il ne faut surtout pas hésiter à se tourner. Le thé vert en particulier, connu pour apporter rapidement un sentiment de satiété. Sans oublier que les tisanes de plantes sont riches d’apports nutritionnellement divers. Pour les gourmands, privilégiez les thés aromatisés aux fruits ou aux herbes, glacés en été ou bien chauds en hiver. Ils stopperont vos envies d’ingurgiter glaces et autres sucreries, en plus de vous rafraîchir ou de vous réchauffer. N’hésitez pas à y ajouter des épices comme le gingembre ou la cannelle. Car aussi étonnant que cela puisse paraître, certaines odeurs calmeraient l’envie de sucre. Les adeptes des huiles essentielles le savent déjà ! Imbiber un mouchoir d’une ou deux gouttes d'huiles essentielles de cannelle, de Ceylan ou de giroflier enverra une sensation de satiété à votre cerveau !

Il est très important de manger à heures fixes.

Manger à heures fixes ne veut pas dire s’obliger à respecter le rythme des traditionnels 3 repas par jour, le matin, le midi et soir !

Notre héritage alimentaire nous a conditionné à fractionner nos journées de la sorte mais il se peut que cela ne convienne pas à tout le monde ! Nous avons tous des rythmes, activités, obligations et besoins différents. Certains ne prennent pas de petit déjeuner, d’autres ont des activités professionnelles, sportives ou sociales régulières et incompatibles avec une dynamique alimentaire aussi rigide. Il est très important de s’écouter, de s’analyser et d’identifier son propre rythme alimentaire. Si vous mangez peu ou pas le matin, pourquoi ne pas devenir partisan d’une collation régulière à 10h ? Si vous avez un petit appétit, vous pouvez faire le choix de vous nourrir plus souvent mais en quantité réduite.

Vous faites du sport après votre activité professionnelle ? Prévoyez de faire le plein d’énergie environ deux heures avant votre séance. Entreprendre cette démarche permet de cadrer son alimentation et de rythmer son corps, de sorte à ne pas envoyer chaque jour un message différent à son organisme. Avoir un bon rythme alimentaire est tout aussi important que d’avoir un bon régime alimentaire. Sans compter que cela vous permettra d’anticiper vos besoins pour y répondre de la manière la plus adéquate possible. Car rien ne sert de s’affamer, mieux vaut manger malin !

Cela peut demander un peu de préparation et d'anticipation !

Une fois votre rythme alimentaire identifié vous pouvez anticiper vos besoins. Avec les bons ustensiles, les bons réflexes et un peu de motivation, vous pouvez vous préparer sans difficulté des petits encas pour vous accompagner au cours de la journée.

artwork-food1

artwork-food2Véritables concentrés nutritionnels, on peut en distinguer deux catégories : les fruits séchés (abricots, figues, dattes,…), et les fruits secs à coque (noix, amandes, ou marrons,…).

Les fruits séchés ont une teneur élevée en sucres, alors que les fruits secs ont une teneur élevée en lipides.

artwork-food3

Choisissez-les en fonction de la saison ! L’offre est multiple, et chacun d’entre eux sera source de plaisir et de nutriments. Parfait pour les petites baisses d’énergie !

Pour varier les plaisirs, vous pouvez également les consommer sous forme de compotes en créant vos recettes et mélanges de saison. Certains fruits secs comme la noix ont une teneur en acides gras qui participe à maintenir un taux de cholestérol normal.

artwork-food4

Pratiques, économiques, et peu caloriques pour la plupart, elles sont parfaites pour l’apéro ! Radis, céleris, chou-fleurs, concombres… Les légumes à croquer sont parfaits dans l’attente d’un repas tardif, en étant légers et facilement assimilés par l’organisme.

 artwork-food5

Le pain complet ou le pain aux céréales sont un bon encas lors d’une petite fringale. Préférez la version Bio, pour éviter les résidus de pesticides  et vous pouvez l’accompagner d’une couche de compote ou d’houmous par exemple.

Découvrez nos délicieux pains complets

artwork-food6

La yaourt est un incontournable des petites faims ! Il est source de protéines, de vitamine D et de calcium. Vous pouvez également choisir les alternatives aux yaourts (à base de soja, d’amande, chanvre,…), plus digestes. De nombreuses recettes sont à tester chez soi, accompagnées de quelques fruits et sons d’avoine pour plus de plaisir !

artwork-food9

Elles sont une excellente alternative pour se rebooster en milieu de matinée ou avant une séance de sport. Attention cependant à bien vérifier les quantités de sucres présentes dans ces barres, car certaines d’entre elles sont très sucrées !

Découvrez notre recette facile et délicieuse de barres de céréales

artwork-food7

Le son est l’enveloppe de l’avoine, et il regorge de fibres. Il peut être consommé selon vos envies : avec des fruits, et /ou avec la boisson végétale de votre choix. La solution idéale pour ceux qui loupent le petit déjeuner !

Découvrez notre son d'avoine bio

artwork-food8

Les œufs durs sont riches en protéines, et ont un apport calorique réduit. Ils sont surtout facilement transportables et consommables en cas de petite faim !