Bjorg
Accueil / Les bonnes idées / Les questions fréquentes

Vos questions... Nos réponses

Fille Rue

Allergies, intolérances

Intolérance au lactose ou allergie au lait ?

Il faut bien distinguer l’allergie au lait de vache (liée aux protéines), où tous les produits contenant du lait doivent être exclus, et l’intolérance au lactose. 

L'intolérance au lactose concerne de nombreuses personnes adultes. Elle est due à l'absence totale ou partielle de lactase, enzyme qui assure le processus de digestion du lactose, le sucre du lait, qui se retrouve alors au niveau de l’intestin où il fermente. En France, on estime que 20 à 50 % des adultes sont hypolactasiques et présentent une malabsorption du lactose. Source : Anses https://www.anses.fr/fr/system/files/BIOT2010sa0114.pdf 

Les symptômes sont des ballonnements, des diarrhées, des douleurs et des crampes abdominales, des nausées et vomissements. Souvent, seuls un ou deux de ces symptômes se déclenchent. Caractéristiques, ils suffisent la plupart du temps à diagnostiquer l'intolérance au lactose.

 

L'intolérance au lactose ne doit pas être confondue avec l'allergie au lait, qui est une réaction immunitaire face à un allergène alimentaire, souvent une protéine, comme la caséine. Plus grave que l'intolérance au lactose, elle provoque également des troubles digestifs, mais aussi des réactions cutanées et, dans les pires cas, des réactions du système immunitaire pouvant mettre la vie en danger. Elle se déclenche généralement 

Quels sont les produits de substitution ?

Il n'existe pas de traitement concernant l'intolérance au lactose. Seul un régime limitant le lactose permettra de ne plus subir les symptômes désagréables de cette maladie. Or, le lactose apparaît dans de nombreux aliments, parfois insoupçonnables, comme les préparations aux fruits ou au caramel. Cependant, les fromages à pâte ferme et les yaourts peuvent être supportés par les intolérants au lactose, ce qui n'est pas le cas des allergiques au lait.

Il faut alors remplacer ces produits, notamment ceux à base de lait. Difficile, quand on connaît tous les bienfaits de ce produit (apport en calcium, en magnésium, etc.). Le lait de vache peut être remplacé par les boissons végétales, qui ne contiennent pas de lactose. Chez les tout-petits, l’adaptation de leur régime alimentaire en cas de suspicion d’une intolérance doit toujours être faite par un professionnel de santé. Les boissons végétales ne sont pas adaptées pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des bébés.

Retrouvez l'ensemble de nos boissons et desserts végétaux en cliquant ici.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le :