Bjorg
Accueil / Les bonnes idées / Les questions fréquentes

Vos questions... Nos réponses

Fille Rue

Le Soja et ses bénéfices

A partir de quel âge puis-je donner des boissons soja à mon enfant ?

Le « lait de soja » est en réalité une boisson végétale élaborée à base de fève de soja. La consommation de produits dérivés du soja peut être intégrée, dans le cadre d’une alimentation équilibrée, à partir de 3 ans. (Avis ANSES 2001 https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT-QR-phyoestrogenes.pdf) Le soja constitue pour vos enfants une source de protéines et de matières grasses alternative. Rappelez-vous qu’en-dehors de l’allaitement, seules les préparations pour nourrissons et préparations de suite (laits infantiles) sont adaptées pour couvrir les besoins nutritionnels des tout-petits. En cas de doute parler en à des professionnels de santé.

J’ai lu que le soja pouvait être déconseillé en raison de sa composition en isoflavones. De quoi s'agit-il ?

Les isoflavones sont des molécules d’origine végétale, des « phyto-œstrogènes » qui « imitent » l’activité de certaines hormones sexuelles, les œstrogènes. Les produits à base de soja, notamment les boissons végétales au soja, sont les principaux contributeurs des apports en isoflavones, mais on en retrouve aussi dans les autres légumineuses (lentilles, pois chiches), les noix, le thé... 

Au niveau français, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, anciennement Afssa) recommande depuis 2005 de ne pas dépasser 1 mg de phyto-œstrogènes par kg de poids corporel et par jour, soit 60 mg / jour pour une personne pesant 60 kg. L’Agence estime que seuls 0,07 % des adultes et 0,5 % des enfants dépassent cette recommandation.

 

Comme pour de nombreux aliments, les études sont divergentes quant aux effets protecteurs (fonctions osseuse, cardiaque, cérébrale, voire cancers) ou délétères des isoflavones de soja sur la santé. L’Anses considère que « les études portant singulièrement sur la génistéine [isoflavone du soja] n’ont pas mis en évidence de toxicité particulière pour des doses allant jusqu’à 1 mg/kg pc/jour ». Source : Étude de l’alimentation totale française 2 (EAT 2) Tome 1 Contaminants inorganiques, minéraux, polluants organiques persistants, mycotoxines, phyto-estrogènes (juin 2011)

Le soja facilite-t-il la digestion ?

Les boissons à base de soja ne contiennent pas de lactose, contrairement au lait, ce qui les rend plus digestes pour les intolérants au lactose. Elles contiennent également une petite quantité de fibres alimentaires.

Quels sont les effets du soja sur le cholestérol et les maladies cardio-vasculaires ?

Selon les études scientifiques, les effets du soja sur le système cardio-vasculaire semblent multiples. La Food and Drug Administration (Administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments) estime ainsi que la consommation de 25 g de protéines de soja par jour, dans le cadre d’un régime pauvre en acides gras saturés et en cholestérol, peut contribuer à l’abaissement du risque de maladie cardio-vasculaire. Source : https://www.fda.gov/Food/GuidanceRegulation/GuidanceDocumentsRegulatoryInformation/LabelingNutrition/ucm064919.htm

 

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le :