Existe-il un rythme alimentaire idéal ?

Accueilmanger mieuxExiste-il un rythme alimentaire idéal ?

Thomas Audoual1Thomas Audoual : « Selon moi, il n’existe pas de rythme alimentaire idéal. Nous n'écoutons pas assez nos sensations alimentaires. Avant les nutritionnistes conseillaient de petit-déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et dîner comme un mendiant. Aujourd’hui ça me paraît obsolète comme vision de la diététique ».

 Petit Dejeuner Homme

Manger 3 fois par jour est-il le rythme idéal ?

Julie Bavant1Julie Bavant : « Je ne sais pas ce que c’est que d’avoir un rythme alimentaire idéal. J’aurais tendance à dire que c’est manger quand on a faim. Il y a des gens qui mangent trois fois par jour, d’autres qui mangent en fractionner 6 à 8 fois par jour. J’imagine que ça dépend des gens, que ça dépend des besoins, que ça dépend évidemment du travail qu’on exerce et de l’activité physique qu’on pratique. Il y a un côté social et normé en France et puis dans sûrement beaucoup de pays, à manger trois fois par jours au petit déjeuner, au déjeuner et au dîner, avec peut-être une petite coupure à dix heures et une coupure au goûter. Quand j’étais cuisinière et que j’avais une activité physique super intense, je ne mangeais pas de la journée et cela m’allait très bien. Maintenant que je travaille plus à la maison, je mange bien deux fois par jour, sans compter les grignotages… »

Thomas Audoual1Thomas Audoual  « Personnellement je suis diététicien nutritionniste et quand je me lève le matin, je n’ai pas faim. Je ne vais pas me forcer à manger des tartines, un fruit et puis des produits laitiers parce que c’est marqué sur un dépliant. Une notion est essentielle, celle de l’éducation nutritionnelle. Les habitudes que nous allons prendre à l’enfance ou à l’adolescence vont conditionner l’alimentation que l’on aura à l’âge adulte.  Donc si on peut habituer son enfant à manger le matin, c’est bien, parce que c’est toujours intéressant de recharger les batteries et de faire le plein d’énergie dès le matin. Une chose que je recommande assez régulièrement c’est de réussir à fractionner son alimentation. Faire trois repas par jour me parait bien mais en faire plus peut être tout à fait recommandé. Aujourd’hui des études démontrent que le fait de manger plus de trois fois par jours peut avoir un impact majeur sur la gestion et la perte de poids. Le fait de fractionner son alimentation, c’est à dire d’avoir un plus grand nombre de prises alimentaires sur la journée va permettre d’avoir des sensations de faim qui sont beaucoup moins importantes aux repas principaux et du coup, de mieux gérer les quantités. Quand on arrive au repas du midi et que l’on n’a pas mangé depuis la veille, on a très faim, on se sert des assiettes trop volumineuses et on a tendance à absorber des quantités qui sont au-delà de nos besoins ! »


Quels types d’aliments recommandez-vous ?

Julie Bavant1Julie Bavant « Tout est une histoire d’instinct : savoir bien s’écouter, savoir écouter son corps. Alors ce n’est pas forcément facile c’est un vrai exercice. Il faut s’y entrainer, mais je pense qu’à partir du moment où l’on ne mange que des produits qui sont des produits simples et de bonne qualité nutritionnelle, il faut faire confiance à son corps. »

Thomas Audoual1Thomas Audoual : « Je recommande de privilégier des aliments à densité nutritionnelle élevée. Pour expliquer simplement ce terme, ce sont des aliments qui n’apportent pas beaucoup de calories, d’énergie mais en revanche apportent beaucoup de vitamines, de fibres, de minéraux : les fruits et légumes par exemple ont une densité nutritionnelle élevée comme les oléagineux (amandes, noisettes) et les céréales complètes. Il faut limiter la consommation de produits à densité nutritionnelle faible et qui sont bien souvent des produits transformés voire ultra transformés qui apportent beaucoup de sucres, de graisses… Donc avoir une alimentation équilibrée, c’est vraiment réussir à trouver son propre équilibre alimentaire pour se sentir bien puis optimiser sa santé. »