Faut-il dire stop aux sucres ?

Accueilmanger mieuxFaut-il dire stop aux sucres ?

Gwenaelle Fusellier1Gwenaëlle Fuzellier : « Aujourd’hui on dit stop au sucre tout simplement parce qu’on en consomme trop dans notre alimentation. »

sucre blanc-roux

 

Thomas Audoual1Thomas Audoual : « En 1800, un français consommait en moyenne 800g de sucre par an, contre 30 kilos aujourd’hui. »


 

Gwenaelle Fusellier1Gwenaëlle Fuzellier : « Ce qu’il est important de comprendre c’est que le combat concerne vraiment les sucres ajoutés : le sucre que vous rajoutez dans votre yaourt ou votre dessert, le sucre de table, les sirops et aussi les jus de fruits.  

 
Quels sucres faut-il bannir ?

Thomas Audoual1Thomas Audoual : « Il faut cibler le « mauvais sucre », qui va être un sucre raffiné comme le sucre blanc qui n’apporte que des calories. Les sucres non raffinés sont plus intéressants sur le plan nutritionnel, comme le sucre de canne roux, complet, qui a une densité nutritionnelle plus importante puisqu’il amène des vitamines et des minéraux, ou le miel. »

 

Julie Bavant1Julie Bavant : « Les sucres bruts comme le Rapadura ne me posent pas de problème. Si je dois utiliser du sucre dans une pâtisserie j’utiliserai celui-ci ou alors du sirop d’érable ou peut-être du sirop d’agave, du sucre de coco.  On n'a pas mal de sucres naturels et bruts, qui ont un vrai intérêt nutritionnel. Je ne me vois pas me passer de fruits. Pour moi le sucre ce n’est pas le diable, à partir du moment où ce sont des sucres sains, bruts et naturels. »

 

Thomas Audoual1Thomas Audoual : « Ce que je recommande, c’est de regarder le tableau des valeurs nutritionnelles sur les produits et de bien lire la ligne "dont sucres". Cela permet de repérer les sucres rapides que nous avons tendance à consommer un petit peu trop. »

 

 Datavision SUCRES